Aller au contenu principal
Présences Grenoble
Commerce — Le 25 octobre 2019

Didier Cotte : L’Eau Vive dynamise les filières bio

L’Eau Vive célèbre cette année un double anniversaire : 40 ans d’existence et 10 ans de développement en franchise. L’enseigne pionnière dans la distribution de produits bio connaît une croissance spectaculaire, avec un chiffre d’affaires multiplié par 9 entre 2008 à 2018. Son PDG Didier Cotte lance à présent un plan stratégique à 2022. Interview.

Didier Cotte, PDG de L'Eau Vive
Didier Cotte, PDG de L'Eau Vive© E. Tolwinska

Comment a évolué l’entreprise, du concept initial en 1979 à l’enseigne d’aujourd’hui ?

Didier Cotte, PDG de L'Eau Vive : Je ne suis pas le fondateur du concept. J’ai repris l’entreprise en 2000 à Mireille Madeore et Guy Vallin, qui avaient créé en 1979 un premier magasin place aux Herbes à Grenoble. Ils ont ensuite développé sept magasins et un fournil, en 1984, destiné à approvisionner l’ensemble des magasins en pains et viennoiseries bio, alimenté par l’eau pure des Alpes. D’où notre nom…

Qu’est-ce qui vous a séduit au moment de la reprise ?

En tant que responsable des activités agricoles au sein du groupe Balthazard et Cotte, j’ai pu mesurer la dépendance croissante
dans laquelle entrait le monde agricole vis-à-vis des produits phytosanitaires et engrais chimiques. Cela m’interrogeait sur la qualité de l’alimentation et les liens avec la santé, y compris chaque jour pour notre famille de quatre enfants.

Je voulais reprendre une entreprise, quand j’ai appris que L’Eau Vive recherchait un repreneur. Avec 5 à 10 % des achats alimentaires consacrés au bio dans les pays du Nord, contre seulement 2 % en France au début des années 2000, le potentiel me semblait évident. Toute la question était d’être différent sur ce marché. Nous avons fait le choix de conserver le fournil, qui offre un produit d’appel au travers d’une gamme de 50 produits différents de boulangerie (baguettes bio, pains spéciaux et de saison…). Au début, un camion partait chaque jour livrer tous les magasins. Maintenant, nous acheminons des produits de qualité, précuits surgelés, et recuits chaque jour dans chacun des points de vente.

En 19 ans, vous êtes passés de 7 à 74 magasins. Comment ?

L’accélérateur est clairement la franchise, qui permet de travailler avec des hommes et des femmes entrepreneurs et motivés par l’enseigne. Créer uniquement un réseau en propre aurait nécessité beaucoup plus de capitaux. J’ai fait le choix de promouvoir ces deux modes de développement de façon équilibrée. Les magasins en propre, par facilité de gestion, sont plutôt situés à proximité, en région Rhône-Alpes élargie, alors que la franchise permet d’être présent partout.

L’Eau Vive est très implantée à Lyon, peu à Paris, pourquoi ?

Parce qu’il est très compliqué de trouver des surfaces de plus de 200 m2 dans Paris intra-muros. Ceci ne veut pas dire que nous ne recherchons pas des emplacements, mais nous les étudions attentivement. Le prix du loyer est généralement rédhibitoire. Mon fils, diplômé d’ESCP Paris, est néanmoins entré dans l’entreprise en ouvrant un magasin en franchise à Courbevoie. Il s’occupe désormais du développement, du marketing et de la communication de la marque.

Un avantage en termes de transmission ?

Oui, à 62 ans, mon objectif est de transmettre l’entreprise. Le moment venu, mon fils passera aux commandes et je resterai dans la gouvernance. Pour l’aspect financier, nous pourrions réaliser une opération de crowdfunding en faisant appel aux clients qui souhaitent donner un sens à leur investissement. Permettre aux “consom’acteurs” d’investir dans le goût, les circuits courts et un modèle rémunérateur pour la production bio agricole va dans le sens de notre stratégie.

Précisément, comment cette stratégie évolue-t-elle pour les années à venir ?

En 2019, pour nos 40 ans, nous avons organisé notre première convention nationale, avec une stratégie pour 2022 déclinant ce credo : “De la santé, du goût et du sens.” Elle signifie que l’enseigne confirme une prise en charge globale de la santé, via
l’alimentation, la cosmétique bio, les produits d’entretien écologiques et les compléments alimentaires d’origine naturelle avec, toujours, des référents conseils en diététique et naturopathie.

Nous réaffirmons en outre notre soutien aux filières bio, en privilégiant des produits locaux, de saison, issus de circuits courts et tracés, et en pratiquant des politiques de rémunération équitables.

Pour renforcer la proximité avec le client, nous comptons en outre renforcer nos services par l’aménagement d’espaces de restauration, l’extension du click & collect, une généralisation de l’offre vrac pour réduire les déchets.

La nouveauté, c’est l’arrivée massive de la grande distribution sur le bio. Comment la percevez-vous ?

Elle a induit dans l’agriculture conventionnelle un modèle spécifique à la France, dans lequel les producteurs ne vivent plus. Il est compréhensible qu’une partie de la population recherche un prix, mais un produit ne peut être moins cher que moins cher. Acheter bio, c’est au contraire faire un acte citoyen de consom’acteurs. Vouloir changer la société, offrir des garanties et pérenniser des filières a un prix. C’est toute la crédibilité et la légitimité qu’apporte un réseau spécialisé comme le nôtre depuis 40 ans.

É. Ballery

L'Eau Vive

  • Distribution de produits biologiques et naturels
  • Siège : Brié-et-Angonnes (Isère)
  • 7 magasins en 2009, 74 magasins en 2019 (31 en propre, 43 en franchise), 100 d’ici 2022.
  • 5 nouveaux magasins en 2019 : Voiron, Guadeloupe, Belfort, Hossegor et Nîmes
  • 300 personnes
  • CA 2018 : 124 M€ (+ 180 % depuis 2013)

Le marché bio en France

  • 9,7 Md€ en 2018 (+15,7 %), soit 5 % de la consommation alimentaire des ménages
  • 2e rang européen derrière l’Allemagne.
  • 14 % des emplois agricoles
  • 3e place pour les surfaces cultivées, derrière l’Espagne et l’Italie.
  • Part des importations : 31 %

Commentaires

Ajouter un commentaire

Langue
La langue du commentaire.
Votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang class title aria-label> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id> <span class> <div class>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
Email
Merci de saisir votre adresse email
Nom
Merci de saisir votre nom
CAPTCHA Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

A lire aussi

Suivez-nous

Abonnez-vous

Abonnez-vous à nos newsletters S'abonner