Aller au contenu principal
Présences Grenoble
A table — Le 10 décembre 2020

Chez nous, le service continue…

Une cuisine nature, qu’on peut en ce moment déguster… chez soi

Carole Carini et Charlotte Baylacq : Chez elles, c’est chez nous… © E. Tolwinska

En ouvrant leur restaurant à Grenoble en 2015, à l’angle de la place Championnet et de la rue Condorcet, et en le baptisant du nom accueillant de Chez nous, Charlotte Baylacq et Benjamin Ribet ne se doutaient pas que leur choix aurait un côté quasi prémonitoire. Car en ces temps de confinement, à l’heure où l’épidémie, impitoyablement, couvre les feux des restaurants, eux qui ont choisi pour limiter les dégâts la solution du “take away”, se retrouvent en parfait accord avec leur enseigne : en proposant chaque jour des plats à emporter, ils permettent que ce qu’ils préparent chez eux arrive bien, en fait, “chez nous”… Même si cela n’est qu’une solution transitoire et pas facile à réaliser, ils offrent du mardi au vendredi, à midi, une ardoise adaptée, avec un plat du jour renouvelé quotidiennement, et, toujours, un burger de saison (celui d’automne est au bœuf Angus de Saint-Martin-de-la Cluze, sauce tartare, raclette d’ail des ours, champignons du Trièves, cébettes et pancetta grillée). Plus, naturellement, un choix de desserts. Façon à la fois de maintenir le contact avec une clientèle fidèle qui a fait de leur table une des plus courues de Grenoble, mais aussi de maintenir l’idée qu’ils ont d’une cuisine répondant à la devise qu’ils se sont fixée.

Une cuisine répondant à une ligne choisie : locale et responsable

Car, si prémonition il y a, c’est bien celle de n’offrir que des plats préparés maison, à partir de produits exclusivement issus de la production locale et du circuit court, et privilégiant la qualité et, déjà, la garantie bio. Il leur a fallu pour cela se constituer un réseau qui n’était pas vraiment, au départ, habitué à travailler avec les restaurateurs. Mais le résultat est là, dans une carte qui se construit en fonction du produit et de la saison, et aussi de l’inspiration de Charlotte, qui officie en cuisine au côté de Carole, sa complice pour ce qui relève de la pâtisserie. Cela donne, selon les jours, un agneau du Trièves préparé en tajine, un sauté de veau au curry, une truite bio du Vercors en papillote, un poulet rôti sauce barbecue et patates douces, une échine de porc façon “pulled pork”, marinée dix bonnes heures et servie effilochée dans ses épices. Et aussi, comme une bonne moitié des propositions offre des plats végétariens, lasagnes sans viande, légumes divers, butternut, riz noir, choux romanesco… La surprise est toujours dans l’assiette ou, en ce moment, dans la boîte à emporter. Ce jour-là, c’était un fondant osso buco dans sa sauce cuisinée aux tomates fraîches, avec olives, carottes, fenouil braisé et tagliatelles. Et, pour finir en douceur, un superbe cheesecake qui avait la fraîcheur épaisse de ceux que l’on déguste aux États-Unis. Et tout ça, chez nous…
J. Serroy

Chez nous : Boissons locales et responsables

Commentaires

Ajouter un commentaire

Langue
La langue du commentaire.
Votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang class title aria-label> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id> <span class> <div class>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
Email
Merci de saisir votre adresse email
Nom
Merci de saisir votre nom
CAPTCHA Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

A lire aussi

Suivez-nous

Abonnez-vous

Abonnez-vous à nos newsletters S'abonner