Aller au contenu principal
Présences Grenoble
A table — Le 9 novembre 2020

La Factory Vins d’ici, vins de là-bas

Le côté "industriel" du Factory voisine avec une cuisine fait maison, inspirée par Angelo Gandi © F. Ardito

Transalpin, Angelo Gangi l’est jusqu’au bout des vins… Désireux de faire connaître et apprécier à sa clientèle des vins venant d’un côté et de l’autre des Alpes, il propose une carte qui fait part belle et équitable aux vins d’ici et aux vins de là-bas. D’ici, ce sont en priorité des vins du Rhône (crozes-hermitage et saint-joseph de chez Delas), de Bourgogne (mercurey), du Languedoc (pic saint-loup). De là-bas, c’est, en rouge, du Monte pulciano d’Abruzzo, qu’apprécient tant les Italiens, ou en blanc cet assez remarquable Vento di Mare Grillo, un bio qui ne porte pas pour rien le nom de son origine : «terre siciliane». Et pour que les clients découvrent en permanence de nouvelles bouteilles, il propose chaque mois un vin différent qu’il met en avant. En ce moment, côté Provence, un rosé du château Sallettes, puissant, minéral et fin, et côté Languedoc, un corbières rouge du Cellier de l’Aussou, léger et fruité. Et versant italien, un Veneto Gran Passionne, un rouge plein de douceur qui offre une longueur en bouche tout en finesse et appelle à y revenir…

Lire la critique gastronomique du Factory Gangi

Commentaires

Ajouter un commentaire

Langue
La langue du commentaire.
Votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang class title aria-label> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id> <span class> <div class>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
Email
Merci de saisir votre adresse email
Nom
Merci de saisir votre nom
CAPTCHA Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

A lire aussi

Suivez-nous

Abonnez-vous

Abonnez-vous à nos newsletters S'abonner