Aller au contenu principal
Présences Grenoble
Commerce — Le 19 décembre 2019

La Talemelerie relooke la boulangerie traditionnelle

La boulangerie investit 1 M€ dans ses points de vente, son laboratoire et son identité visuelle. Cette dernière, fruit d’une collaboration avec les ouvriers DuBo et l’agence Barca à Paris, met en lumière le savoir-faire et la créativité de l’enseigne.

François Bazès, le fondateur, et Franck Moriot, son associé © F. Ardito

Depuis 23 ans, la boulangerie-pâtisserie haut de gamme, passée de 6 à 70 salariés, ne cesse de séduire de nouveaux clients par une fabrication à la main – à l’heure où près de 70 % des boulangeries ne produisent plus leurs propres viennoiseries – et par la sélection des meilleures matières premières (farines de qualité tracées, beurres AOP Isigny Sainte-Mère ou d’Échiré). Aujourd’hui, l’entreprise fondée par François Bazès, lui-même descendant d’une famille de meuniers, et son associé Franck Moriot, responsable de production, investit 1 M€ soit 20 % de son chiffre d’affaires. Près de 550 k€ sont ainsi dédiés au nouveau magasin et au fournil de Seyssinet, 250 k€ consacrés à la rénovation totale d’un site de vente à Chambéry et 200 k€ à l’investissement immatériel. La refonte de l’identité visuelle (nouveau logo, nouvelle présentation…) a pour finalité de mettre en avant la diversité des produits et l’ADN de la marque, semant “l’amour du pain”. Elle prend donc naturellement la forme d’un cœur aux couleurs d’un marron toasté, couplé à l’orange vitaminé dans les boutiques.

Une quête du bon goût et une gamme bio

L’enseigne présente au travers de 8 magasins (5 à Grenoble, 1 à Seyssinet, 2 à Chambéry), propose près de 40 variétés de pains, issues de 22 pâtes et de 10 farines différentes. Elle place la créativité au centre de sa production avec un lancement permanent de nouveaux produits gourmands. Elle incite notamment tous les deux mois ses boulangers à être force de proposition pour inventer des recettes, tel un dernier pain à la crème de marrons. Ces gammes représentent la moitié des ventes de pains à côté de ceux dits “traditionnels”. Parallèlement, La Talemelerie commence son approche BtoB (5 % de l’activité) en approvisionnant plusieurs restaurants grenoblois et en adaptant ses créations, par exemple au pain burger, pour Chez Marcus ou encore La Ferme à Dédé. Deux journées portes ouvertes au coeur des lieux de production sont en outre organisées chaque année pour faire connaître le métier et diffuser “l’amour du pain”. La démarche de RSE privilégie également transports en modes doux, véhicules électriques, lutte contre le gaspillage et don des invendus au Secours Populaire.
R. Epitropakis

Infos clés

  •  70 salariés (35 en vente + 35 en production)
  • CA : 5,1 M € HT (pains 43 %, viennoiseries 25 %, sandwichs 10 %, divers 12 %)
  • 1 million de clients par an

A savoir

  • Au moment de recruter un de nos boulangers, nous sommes particulièrement sensibles au fait d’entendre que la pâte qu’il façonne est une matière vivante sous ses doigts. Ce goût du contact avec la matière est un facteur commun à toute notre équipe.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Langue
La langue du commentaire.
Votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang class title aria-label> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id> <span class> <div class>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
Email
Merci de saisir votre adresse email
Nom
Merci de saisir votre nom
CAPTCHA Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
Leave this field blank

A lire aussi

Suivez-nous

Abonnez-vous

Abonnez-vous à nos newsletters S'abonner