Aller au contenu principal
Présences Grenoble
Commerce — Le 6 novembre 2020

Philippe Dalbon-Goulaz : la grange à manger

© J.-M. Blache

Il n’y a pas si longtemps, les balcons de Belledonne regorgeaient d’auberges où randonneurs et skieurs s’arrêtaient pour dévorer un gratin dauphinois ou une andouillette après une partie de montagne, peu pressés de regagner l’agitation de la vallée. C’est cet esprit authentique que Philippe Dalbon-Goulaz a voulu réinsuffler dans sa Grange à Phil, le restaurant qu’il a ouvert il y a deux ans entre le village de Theys et le col du Barioz. Cet enfant du pays a pourtant tourné le dos à ses montagnes durant la première partie de sa vie professionnelle. “Après mon CAP de cuisine à l’école du Clos d’Or, j’ai travaillé quelques années dans la restauration avant de reprendre en 1991 une société locale de transport en autocar”, raconte-t-il. Un challenge familial de 27 ans, avant des désaccords stratégiques et un retour aux sources. “J’avais gardé une exploitation agricole : des vaches, des ânes et cette grange à retaper.” Une rencontre inopinée avec son ancien professeur de cuisine, Christian Bonneton, au salon de l’hôtellerie et des métiers de bouche de Grenoble, consolidera son projet de restaurant alpestre. La Grange à Phil peut accueillir plus d’une cinquantaine de personnes dans son décor de bois ou sur sa terrasse plein sud, autour de généreux plats à l’ardoise ou sur demande, élaborés autant que possible à partir de produits du cru. Pour une clientèle variée : “Le midi en semaine, ce sont les salariés de la vallée qui viennent faire une pause. Le soir et le week-end, c’est plus familial”.
R. Gonzalez

Commentaires

Ajouter un commentaire

Langue
La langue du commentaire.
Votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang class title aria-label> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id> <span class> <div class>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
Email
Merci de saisir votre adresse email
Nom
Merci de saisir votre nom
CAPTCHA Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

A lire aussi

Suivez-nous

Abonnez-vous

Abonnez-vous à nos newsletters S'abonner