Aller au contenu principal
Présences Grenoble
Loisirs — Le 10 décembre 2020

Mon Séjour en montagne fait sa marque blanche

Imaginée par l’École du ski français, cette marketplace permet de réserver la totalité de ses vacances à la montagne sur le même site. Et propose désormais sa maîtrise technique aux stations qui souhaitent dynamiser leur présence commerciale en ligne.

Jérémie Noyrey, directeur général adjoint de la SAS Mon Séjour en montagne © J.-M. Blache

Née pour contrer la surenchère des prix générée par les sites internationaux de réservation, la plateforme Mon Séjour en montagne se veut un outil équitable pour les acteurs du tourisme d’altitude : “Chacun est libre d’y afficher ses offres selon ses propres conditions, et la technologie permet de ventiler immédiatement les flux financiers vers les prestataires”, explique Jérémie Noyrey. Le directeur général de la SAS créée en 2018 se dit “particulièrement attentif à fédérer les acteurs de la montagne et à agir en toute transparence”. Dès son lancement, le site s’est aussi attaché à proposer aux touristes un parcours d’achat optimal : réserver en quelques clics et en direct l’intégralité de son séjour, depuis l’hébergement aux remontées mécaniques en passant la location du matériel et bien sûr les cours de ski, proposés par 170 écoles du ski français. Le tout sans majoration ni frais de dossier, le modèle économique reposant uniquement sur un faible pourcentage (2 à 3,5 %) prélevé auprès des prestataires.

Développer l’été

Depuis la saison dernière, la plateforme inclut également les transports en commun, incitant les skieurs à la préférer à la voiture individuelle. Le touriste trouve aussi un choix de plus en plus étoffé d’activités hors ski : spa, parapente ou location de VTT... “Nous voulons axer notre développement sur l’été, où les prestataires sont atomisés : les CCI et les comités départementaux du tourisme ont leur carte à jouer en amont pour structurer l’offre estivale”, pointe Jérémie Noyrey. Fort de ses 200 000 clients e t 600 000 produits achetés (dont 120 000 journées de ski) en 2019, Mon Séjour en montagne gagne en confiance. L’entreprise offre à présent ses prestations techniques aux stations qui souhaitent créer leur propre plateforme de réservation. L’Alpe d’Huez et Sainte-Foy Tarentaise ont été les premières à faire appel à ses services, suivies par les Sybelles et Auron.
R. Gonzalez

Infos clés

  • Vente en ligne de séjours à la montagne
  • Meylan
  • 3 personnes
  • CA 2019 : 109 M€

A savoir

  • Face à la situation sanitaire, la plateforme a assoupli ses conditions de vente.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Langue
La langue du commentaire.
Votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang class title aria-label> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id> <span class> <div class>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
Email
Merci de saisir votre adresse email
Nom
Merci de saisir votre nom
CAPTCHA Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

A lire aussi

Suivez-nous

Abonnez-vous

Abonnez-vous à nos newsletters S'abonner