Aller au contenu principal
Présences Grenoble
Numérique — Le 5 février 2019

Hardis prend le virage de l’IA

Damien Pasquinelli et quelques membres du département dédiés à l'IA © F. Ardito

Depuis janvier, l’intelligence artificielle est un des grands axes du plan stratégique d’Hardis (1 200 salariés, CA : 100 M€). L’entité Advanced Solutions, créée en juillet 2018 à Seyssinet-Pariset, et dirigée par Damien Pasquinelli, doit en injecter dans tout le groupe, à travers des offres sur mesure pour la logistique et la supply-chain, l’assurance, la finance ou les services. Elle a adopté une approche par couches : “D’abord, de l’apprentissage, où l’on exploite les services managés de Google ou de Microsoft, puis nous ajustons et développons des bouts d’algorithmes de façon à proposer une expertise métiers et des solutions à nos clients sous de brefs délais.” Pour l’instant, l’entité emploie une dizaine de personnes. Elle compte atteindre 120 salariés d’ici trois ans. “Nos ambitions sont élevées, mais tout à fait réalistes : la taille de notre groupe a doublé en quatre ans, nous avons accès aux compétences de l’Ensimag, du LIG, de l’Inria. Et nous sommes soutenus à fond par le top management, qui est persuadé que cela va accompagner la création de valeur des prochaines années.”

Commentaires

Ajouter un commentaire

Langue
La langue du commentaire.
Votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang class title aria-label> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id> <span class> <div class>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
Email
Merci de saisir votre adresse email
Nom
Merci de saisir votre nom

A lire aussi

Suivez-nous

Abonnez-vous

Abonnez-vous à nos newsletters S'abonner