Aller au contenu principal
Présences Grenoble
Industrie — Le 30 août 2022

EDM se développe tous azimuts

Acteur majeur dans la transformation du métal à plat, le groupe EDM a annoncé deux rachats d’entreprise, un partenariat avec un des leaders mondiaux du luxe, une recomposition de son capital, et de nouveaux investissements en Isère.

Éric Marciano, président d’EDM depuis 2013, impulse une forte dynamique de croissance externe au groupe © F. Ardito

Repris en 2013 par Éric Marciano, le groupe EDM, composé à l’origine des sociétés Emboutissage du Mail et Sodusi, vit une nouvelle étape dans son développement. Après avoir racheté Chimic Metal en 2017, il a annoncé cet été l’acquisition de deux sociétés : DEP Industrie, basée à Saint-Victor-de-Cessieu en Isère, et Perret Repoussage à Villiers-sur-Marne, en région parisienne. « DEP Industrie était l’un de nos rares concurrents : nous l’avions dans le viseur depuis longtemps, explique Éric Marciano. Cette acquisition permet d’élargir notre palette de clientèle et de générer des synergies, notamment autour de la R&D. »

Labellisée Entreprise du patrimoine vivant (EPV), l’entreprise Perret est spécialisée, de son côté, dans le repoussage du métal qui consiste à déformer une feuille de métal au tour. Elle fabrique des pièces industrielles mais aussi à l’unité ou en petite série. Son rachat permet à EDM de « diversifier et de compléter ses activités », selon son président. Surtout, le repoussage du métal intéresse particulièrement un de ses clients les plus importants, et sans doute le plus prestigieux. EDM, dont le siège se trouve à Saint-Jean-de-Moirans, a contractualisé un partenariat avec un des leaders mondiaux du luxe pour développer une nouvelle ligne d’articles de bagages. EDM sera chargé de la découpe laser, de la gravure chimique et de l’assemblage du produit. « Nous sommes les seuls au monde à avoir su répondre aux cahiers des charges du designer du groupe de luxe », précise Éric Marciano.

1 700 m2 de panneaux solaires

Parallèlement à ces opérations, le groupe EDM a finalisé la recomposition de son capital avec l’arrivée de nouveaux partenaires, et le lancement d’un programme d’investissement de 2 M€. Il comprend notamment le déménagement de sa filiale Chimic Metal, située dans le Val-de-Marne, la construction à Saint-Jean-de-Moirans d’un tour de stockage de 15 mètres de haut, et l’installation de 1 700 m2 de panneaux solaires sur les toits du siège. À la tête du groupe depuis bientôt dix ans, Éric Marciano semble insatiable : « Nous sommes aujourd’hui un acteur important de notre secteur. Nous voulons devenir un acteur national et international majeur. » Concrètement, le groupe ambitionne d’atteindre un chiffre d’affaires de 25 M€ en 2025. « Et d’ici là, nous continuons de regarder les éventuelles opérations de croissance externe ».

C. Le Goff

Infos clés

  • Repoussage, pliage, assemblage du métal, découpe et soudure laser
  • Saint-Jean-de-Moirans 
  • 140 salariés en Isère et dans le Val-de-Marne
  • CA : 20 M€

A savoir

  • EDM SODUSI est issu de la fusion en 2014 des sociétés Emboutissage du Mail, dont la création remonte à 1938, et SODUSI (Société D'usinage Industriel), créée en 1979.

En images

Commentaires

Ajouter un commentaire

Langue
La langue du commentaire.
Votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang class title aria-label> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id> <span class> <div class>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
Email
Merci de saisir votre adresse email
Nom
Merci de saisir votre nom
CAPTCHA Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
Leave this field blank

A lire aussi

Suivez-nous

Abonnez-vous

Abonnez-vous à nos newsletters S'abonner