Aller au contenu principal
Présences Grenoble
A table — Le 21 juillet 2022

Là-haut, sur la montagne, Venosc…

© F. Ardito

Si tous les chemins ne mènent pas à Venosc, il y en a au moins deux qui y conduisent : la route d’abord qui, au sortir de Bourg-d’Oisans, au bout de la longue ligne droite qui file en direction de Briançon, bifurque à droite pour monter vers La Bérarde. À 8 kilomètres à peine, Venosc est là, à l’entrée de la vallée, sur la gauche, perché sur les pentes. Le Cours de la vie s’y trouve au premier hameau, Les Courtils, dans un entrelacs de rues étroites et pavées, qui offrent tout un arsenal de boutiques et d’ateliers artisanaux : poterie, verrerie, sculpture sur bois, décoration, textiles… Le village cultive l’authentique, le vrai. Nombreux, attirés par l’esprit du lieu, y viennent d’ailleurs aussi par une seconde voie possible : celle des airs, à partir des Deux Alpes, en empruntant la télécabine qui descend jusqu’à Venosc. L’occasion, lors d’un séjour d’hiver au ski, de venir faire une halte bistro-gastronomique et d’en profiter pour visiter le village et ses artisans. Ils valent le détour.

Lire la critique gastronomique du restaurant Le Cours de la Vie

Commentaires

Ajouter un commentaire

Langue
La langue du commentaire.
Votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang class title aria-label> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id> <span class> <div class>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
Email
Merci de saisir votre adresse email
Nom
Merci de saisir votre nom
CAPTCHA Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
Leave this field blank

A lire aussi

Suivez-nous

Abonnez-vous

Abonnez-vous à nos newsletters S'abonner