Aller au contenu principal
Présences Grenoble
Tourisme d’affaires — Le 8 février 2021

Le jour où… “J’ai racheté mon concurrent pour conjurer la crise”

Dirigeant d’Effervescence, société spécialisée dans l’événement autour du vin, Hervé Pasquet a procédé au rachat du concurrent œnosud. Une opération menée en pleine tempête Covid, motivée par l’envie de partager sa passion à plus grande échelle, dès que possible.

© F. Ardito

J’ai créé Effervescence il y a une dizaine d’années : une agence de sommellerie événementielle, qui explore toutes les facettes du plaisir du vin. Notre créativité a fait la réputation de notre société. Nous avons notamment créé le concept de “casino du vin”, avec un tapis de jeu dédié, proposé en 12 thèmes, à la carte ou bien personnalisés à la demande du client. Nous formons également à l’œnologie, créons des animations familiales et d’entreprise… Notre métier de marchand reste limité aux coffrets-cadeaux de fin d’année ou lors des AG d’entreprises, car nous ne souhaitons pas concurrencer les cavistes. Nous pouvons enfin, à la demande, exercer notre métier de courtier en vins et d’expertise de caves. œnosud exerce la même activité. C’est à la fois un concurrent et un ami, concentré sur la région PACA, là où Effervescence travaille sur la région AuRA et à Paris.

Des envies conjuguées

Cette opération de rachat m’offre l’opportunité de mettre cap au sud, d’utiliser davantage de matériel et de doubler le nombre de sommeliers, tous de haut vol ! Je récupère également l’exclusivité de son secteur et son fichier clients. Nous voilà donc parés pour monter des événements œnologiques de grande taille, 1 000 personnes et plus ! Et pourtant je n’ai pas d’ambition entrepreneuriale à proprement parler.

Je suis juste un passionné. Le vin, ce sont des rencontres, des opportunités, des envies conjuguées avec mes clients. La Covid-19 nous montre la fragilité des choses et nous apprend à relativiser. Doubler ou tripler la taille de son entreprise, ce n’est pas une fin en soi. Mais si en plus de se faire plaisir, on réussit, alors c’est gagné !

Réfléchir à de nouvelles stratégies

C’est d’ailleurs l’arrivée de la Covid-19 qui a tout déclenché. Je subis l’arrêt de l’événementiel de plein fouet. Le choc a été amorti par la reprise estivale, le lancement d’événements en ligne et la vente de coffrets cadeaux auprès de mes clients historiques. Aussi catastrophique soit-elle, cette crise sanitaire peut aussi nous faire avancer tous ensemble. Elle resserre paradoxalement les liens. Cette période donne du temps pour réfléchir à de nouvelles stratégies et se remettre en ordre de marche. Je suis désespérément optimiste : quand l’économie va redémarrer, nous serons les premiers sur la ligne de départ.

Propos recueillis par R. Gonzalez

Infos clés

  • Organisation d’événements œnologiques
  • Corrençon-en-Vercors
  • 1 personne + une vingtaine de sommeliers indépendants

A savoir

  • L’idée finale est de faire d’Effervescence une agence nationale, disposant des meilleurs sommeliers dans chaque région de France.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Langue
La langue du commentaire.
Votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang class title aria-label> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id> <span class> <div class>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
Email
Merci de saisir votre adresse email
Nom
Merci de saisir votre nom
CAPTCHA Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

A lire aussi

Suivez-nous

Abonnez-vous

Abonnez-vous à nos newsletters S'abonner